www.taxi-marseille-provence.com
Taxi Marseille Provence :
Distinguez vous sur le web ! avec le Commercial digital ® by Jalis.

Visiter la basilique Notre-Dame de la Garde à Marseille

Retour

cliquez sur les images pour les agrandir

Infos taxi
Département Bouches du Rhône

Visiter la basilique Notre-Dame de la Garde à Marseille

PUBLICITE

Horaires, accès :

Hiver (octobre à mars) de 7h00 à 18h15 – fermeture du dernier portail à 19h00
Eté (avril à septembre) de 7h00 à 19h15 – fermeture du dernier portail à 20h00

NB : ces horaires sont indépendants des heures locales officielles.
Pour accéder à Notre-Dame de la Garde

IMPORTANT : le dernier parking est fermé à 19h00 en hiver et à 20h00 en été, tous les véhicules doivent avoir quitté celui-ci avant la fermeture.


En taxi : Des stations de taxi sont à votre disposition dans Marseille. 

 

Basilique Notre-Dame de la Garde
Rue Fort du Sanctuaire
13281 MARSEILLE Cedex 06
Tel : +33 (0)4 91 13 40 80

 

Venir dans la cité phocéenne sans voir Notre Dame de la Garde est un péché capital qui prive le visiteur d’un sublime panorama à 360°. Elevée sur un piton de plus de 160 m, cette basilique est le monument chrétien le plus cher au cœur des Marseillais. Il y a, en ce lieu, une atmosphère particulière, quelque chose d’indéfinissable qui touche le cœur et l’âme du pèlerin ou de ceux qui sont simplement venus pour y admirer un chef-d’œuvre romano byzantin, ouvert à tous les publics, toutes les confessions. Lieu de culte typiquement méditerranéen, la basilique témoigne d’une ferveur populaire constante, comme le prouve l’extraordinaire collection des ex-voto qui l'ornent.

La colline accueille un premier oratoire sous l’instigation d’un moine de l’abbaye Saint-Victor en 1214 ; ce centre de pèlerinage perdure jusqu’à la fin du XIVème siècle. En 1524, François 1er y construit un fort à son sommet pour protéger la cité phocéenne des armées de Charles Quint et du Connétable de Bourbon. Avec le château d’If à l’entrée du port, la ville s’honore, alors, d’une défense maritime imposante. Mais, la construction d’une basilique en 1853 donne une autre dimension à la colline de la Garde.

Désormais la silhouette de l’édifice devient indissociable de l’image de Marseille. Plusieurs églises avaient déjà marqué ce sol sacré. A partir du XVIème siècle, l’église attire particulièrement les prières des marins. De cette époque datent les premiers ex-votos qu’ils viennent y déposer. Ainsi la colline de la Garde prend-t-elle une triple orientation : un poste de garde, un ouvrage militaire ainsi qu’un lieu de culte et de pèlerinage.

Vers le XIX ème siècle la ferveur est telle que le sanctuaire est trop petit pour accueillir tous les pèlerins. Sous l’impulsion de Monseigneur de Mazenod, une grande basilique est alors construite sous la direction de l’architecte Espérandieu : Notre Dame de la Garde. L’inauguration a lieu le 5 juin 1864.

Un édifice somptueux

Coupoles, polychromie des pierres, ors, mosaïques, la basilique répond parfaitement au programme de grandes constructions entreprises à Marseille sous Napoléon III. Bien-sûr elle répond aux critères du style romano-byzantin. L’édifice est doté d’une église basse avec une crypte voûtée qui protège un crucifix polychrome ainsi que d’une « mater dolorosa » en marbre de Carpeaux. De plus, la basilique est gratifiée d’une église haute, consacrée à la Vierge où abondent les mosaïques à fond d’or et les marbres lui donnant l’aspect d’un reliquaire.

Ornée de portes de bronze dessinées par Revoil, d’une vierge en argent, d’une Annonciation ainsi que de bas-relief en faïence polychrome, oeuvre florentine du XVIe siècle de Della Robia, la basilique séduit par son caractère artistique, flamboyant. Depuis la Renaissance, le nombre toujours croissant d’ex-voto affichés sur les murs de la nef, atteste de la gratitude de nombreux croyants en composant une véritable collection d’Art Naïf. Image attachante de la société marseillaise, dédiée à « la bonne mère ».

Le campanile offre une statue grandiose de la Vierge sculptée par Lequesne en bronze doré à la feuille d’or. Encore une gratification visuelle et sacrée qui donne à Notre Dame de la Garde une allure si particulière. A noter, la restauration de grande ampleur conduite entre 2001 et 2007 qui a permis de redonner toute leur splendeur aux mosaïques et aux marbres qui, à l’intérieur de la basilique rendent hommage aux pierres de Cassis, de Baruthel, de Calissane et de Toscane.

 

#notredamedelagarde #marseille

 

 

Contact
Visiter la basilique Notre-Dame de la Garde à Marseille Visiter la basilique Notre-Dame de la Garde à Marseille Visiter la basilique Notre-Dame de la Garde à Marseille Visiter la basilique Notre-Dame de la Garde à Marseille Visiter la basilique Notre-Dame de la Garde à Marseille